6 moyens de protection alternatifs aux serviettes et tampons classiques

Ah les règles… quelle belle période pour nous, personnes à vagins. Avec les polémiques sur la composition des tampons, j’ai décidé de te faire découvrir des moyens de protection que tu ne connais peut-être pas ! (et sorry not sorry pour le visuel de l’article, je ne suis pas DU TOUT dans la subtilité ahah !)


1. La coupe menstruelle (ou cup pour les intimes)

cupTout le monde en parle : ce petit objet à insérer dans ton vagin va venir récolter ton sang. Tu vas devoir, par la suite, vider ta cup, la rincer et la remettre en place ! À chaque fin de cycle tu vas la stériliser en la faisant bouillir.

Les + : C’est économe : plus besoin d’acheter 218923 boîtes de tampons ou serviettes pendant 5 à 10 ans, la cup est un investissement sur le long terme, et ça vaut le coup ! De plus, c’est meilleur pour la planète car cela fait moins de déchets et c’est plus agréable à porter : plus de ficelle qui dépasse ni d’odeur ! C’est aussi plus hygiénique : elle respecte la flore vaginale. Et enfin, l’expression « la coupe est pleine » prendra tout son sens.

Les – : La cup demande un certain temps d’adaptation car il y a plusieurs façon de la plier pour la placer dans le vagin, plusieurs tailles et matériaux. Trouver SA cup et savoir la manier est plus ou moins long selon les personnes. Il te faudra être à l’aise avec ton corps : tu vas devoir trifouiller et explorer ton vagin pour pouvoir placer ta cup, la sortir et  vider le sang qui s’y trouve ! Le risque de syndrome du choc toxique, bien que réduit, est toujours présent. ET le truc le plus chiant que j’ai pu remarquer : la vider quand tu es de sortie, ce n’est pas simple. Eh oui, chaque établissement n’est pas forcément équipé de toilettes ayant des lavabos à l’intérieur de ces derniers, et vider ta cup devant tout le monde, c’est pas ouf.

Où en trouver ? C’est la protection que j’utilise (et j’en suis fan malgré tout !). Ma cup vient de chez Meluna, mais tu pourras trouver d’autres marques comme be’Cup ou encore Mooncup. Elle se vend sur Internet comme en supermarché ou en parapharmacie. Pour plus d’infos rdv sur le site coupemenstruelle.net !


2. Le tampon en coton bio

Comme un tampon classique, il s’insère directement dans la vagin et se change toutes les 3 – 4 heures. Il en existe avec ou sans applicateurs et de plusieurs tailles.

Les + : Tu ne perdras pas tes repères, ça fonctionne comme un tampon classique ! Pasillustration de tampon de temps d’adaptation et plus sain pour ton corps, il ne contient pas d’ingrédients chimiques : bio et naturel ! Ce tampon contribue alors à la réduction des risques d’allergies et d’irritations.

Les – : Le risque de syndrome du choc toxique, bien que réduit, est toujours présent. Côté écologie, ça fait moins de dégâts, mais ça fait quand même des déchets supplémentaires.

Où en trouver ? En magasin bio comme Naturalia ou sur Internet chez Natracare.


3. La serviette lavable

serviette lavableLa serviette lavable est, tout simplement, une serviette en matière naturelle (coton, chanvre…), souvent certifiée AB que tu peux laver à la main ou en machine à température faible.

Les + : Il y a pleeeeeeeeeins de modèles avec des motifs de ouf ! Tu peux même la fabriquer toi-même. Économique, la serviette hygiénique lavable a une durée de vie de 5 à 10 ans. Elle absorbe très bien le sang et ne laisse pas d’odeur désagréable, et s’adapte à tou·te·s avec différentes tailles, formes et épaisseurs.

Les – : La laver demande plus de temps que d’autres protections. En dehors de chez soi, il faut prévoir de quoi la transporter quand elle est sale.

Où en trouver ? Sur des sites Internet somme Llilinappy.frPlim.fr ou encore Dansmaculotte.com.

Pour plus d’infos, voilà un article intéressant et détaillé sur la serviette hygiénique lavable.


4. La culotte menstruelle

culotte

Pas trop compliqué à comprendre : c’est une culotte qui va absorber ton sang grâce à plusieurs couches de tissu. Elle peut contenir, selon le modèle, l’équivalent d’un à deux tampons. Il te suffira de la rincer à l’eau froide et de la mettre à la machine à laver ou de la laver à la main !

Les + : Comme pour la serviette lavable, c’est durable ! De plus, la culotte peut se vanter d’être confortable à porter et convient à tout le monde !

Les – : Pareil que pour la serviette lavable, il faut plus de temps pour la laver et si tu veux la porter pour sortir, soit sûr·e de pouvoir la changer !

en trouver ? Sur Internet, sur le site de la marque Thinx ou encore Empo.


5. L’éponge menstruelle

epongeL’éponge menstruelle est une méthode qui a déjà été utilisée il y a longtemps. C’est une petite éponge de mer qu’on place dans le vagin et qui va absorber ton sang comme par magie !

Les + : L’éponge étant un matériaux naturellement absorbant, pas besoin de produits chimiques. L’éponge, en plus de ça, est saine pour le corps, elle n’irrite pas et réduit les risques d’allergies. Économique, elle est lavable et réutilisable. Elle a une durée de vie de 3 à 6 mois.

Les – : S’enfoncer une éponge dans le vagin, c’est pas commun, et ça peut faire flipper. Comme la cup, il te faudra être à l’aise avec ton corps et ne pas avoir peur du sang pour pouvoir la récupérer dans les meilleures conditions !

Où en trouver ? Sur Internet sur Cupcakehygienefeminine.comLesptitsloulous.com ou encore Handicapincontinence.fr.


6. Le flux instinctif libre (FIL)

Ce moyen de protection consiste tout simplement à… ne pas porter de protection ! Le tout est de savoir contrôler son périnée en le contractant pour retenir le sang et en relâchant quand on va aux toilettes. En gros, gérer ses règles comme on gère sa vessie.

Les + : Plus naturel, le FIL nous apprend à être à l’écoute de notre corps et ne représente aucun danger. Les gynécologues affirment même que cette technique peut aider à diminuer les douleurs menstruelles. Économique et écologique, plus besoin d’acheter de protections et donc pas de déchets ! Il permet aussi d’être plus à l’écoute de son corps ainsi qu’être à l’aise avec, le tout sans odeur ni sensation désagréable !

Les – : Arriver à contrôler son flux peut prendre quelques mois et les accidents de parcours peuvent arriver vite. Il faut aussi avoir la possibilité d’aller aux toilettes quand on le souhaite !

Voilà quelques liens utiles et plus complets pour te renseigner sur cette méthode : l’article de Madmoizelle.com, celui de Passionmenstrues.com et de Echosverts.com.


En espérant t’avoir fait découvrir des choses, dis-moi ce que tu utilises, ce que tu en penses et/ou si tu comptes utiliser une protection de la liste !

Bisous !

by Juline

Publicités

2 commentaires sur “6 moyens de protection alternatifs aux serviettes et tampons classiques

  1. Hello,
    Alors, je ne les ai pas toutes testées, mais ma préférence va bien sûr à la cup, surtout qu’il en existe une pelletée maintenant, et qu’il y a moyen de trouver son bonheur normalement 😉
    Si ça intéresse tes lectrices, j’ai écrit des reviews sur pas mal de cups (à lire par ici http://coupemenstruelle.net/coupes-menstruelles-notre-comparatif-en-2017/ ) ?
    Et sinon le FLI (flux libre instinctif), j’avoue que je ne maîtrise pas encore ….et puis la tentation de se remttre à la cup est trop forte ! Mais je ne désespère pas, ça viendra 🙂
    ++

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire !
      En effet, les reviews sont intéressantes pour celles et ceux qui ne savent pas quoi choisir !
      J’ai aussi déjà testé le flux instinctif, mais sans succès.. il faut du temps avant d’y arriver !
      À bientôt sur le blog ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s